J’ai testé le face-sitting et je vous raconte mon expérience

Hello ! Comme j’aime beaucoup vous le dire, j’adore faire de nouvelles expériences. Mais surtout, j’adore vous les partager. C’est donc normal pour moi de vous faire part de mon dernier jeu érotique avec mon soumis : le face-sitting. Ni lui ni moi n’avions testé cette pratique auparavant. Quelle belle erreur de ne pas avoir essayé avant ! En tant que femme dominatrice, c’est une pratique que j’ai beaucoup apprécié et que je souhaite expérimenter à nouveau dès que possible.

Le face-sitting, qu’est-ce que c’est ?

Avant de vous raconter mon expérience, voici une petite définition pour toutes les personnes débutantes qui ne connaissent pas le face-sitting. C’est une conduite sexuelle dans laquelle il s’agit de s’asseoir sur le visage de son soumis pour rechercher un contact orogénital ou oroanal. Cette pratique peut aussi être considérée comme une forme de fétichisme sexuel. Elle entre très souvent dans le cadre des rapports entre dominants et dominés.

Illustration de facesitting

Le choix du face-sitting comme punition

Dans le monde BDSM, les différentes pratiques sont diverses et variées. Ce qui permet de ne jamais tomber dans la routine sur le plan sexuel. Il y a quelque temps, je cherchais une nouvelle punition à infliger à mon soumis. Je souhaitais être égoïste et ne penser qu’à mon propre plaisir. Après quelques recherches sur le NET, j’ai opté pour le face-sitting hard. Après en avoir parlé à mon soumis, nous avons décidé de nous lancer et de tester cette conduite sexuelle.

Du face-sitting hard pour un soumis

Pour notre première séance brutale de face-sitting, j’ai décidé de bander les yeux de mon soumis. Mais aussi de lui attacher les mains et les pieds. Mon objectif était de l’humilier et de lui enlever le maximum de possibilité de mouvement. Le but ? Qu’il ne puisse pas s’échapper ! Je me suis donc installée sur son visage, face à lui, afin de pouvoir le regarder. Pour augmenter mon plaisir, j’ai ondulé des hanches tout du long. Je lui tenais également la tête par les cheveux pour le guider jusqu’à l’orgasme.

Mon avis sur le face-sitting

Que vous soyez un adepte du BDSM ou non, le face-sitting est une pratique sexuelle à essayer au moins une fois dans sa vie. Les sensations sont différentes qu’un simple cunnilingus. En tant que dominatrice, je trouve que cette position est idéale et offre plein de possibilités.

Un facesitting hard, quant à lui, séduira les maîtresses et leurs soumis. Cependant, pour éviter les risques d’étouffement, je vous recommande de définir un signal, (un geste ou un son) en cas d’urgence.

Le fait de pouvoir onduler son corps sur un visage au rythme de son excitation est exaltant. Dominatrice dans l’âme, j’ai bien évidemment une préférence pour la position de face. Mais pour le plaisir anal, rien de mieux que de se mettre de dos. Pour le soumis, vous pouvez également varier les pratiques : le bondage, les flagellations… À vous de laisser libre cours à votre imagination et à vos envies.J’espère que ma petite histoire érotique vous a donné des idées et que vous prendrez autant de plaisir que moi. Je pense que mon soumis a aussi beaucoup apprécié cette humiliation de plus !

Laisser un commentaire