Promenade coquine en forêt avec mon soumis

Petite histoire BDSM by Natacha aujourd’hui ! Je vais vous raconter la promenade coquine que j’ai effectuée en forêt avec mon soumis le week-end dernier. Je trouve que l’on parle beaucoup de séance dans les donjons, mais rarement en extérieur…

Rendez-vous coquin en forêt

Il m’arrive d’avoir envie de changer de décor lors de mes séances BDSM. Avec mon soumis, on s’est donc donné rendez-vous en pleine forêt pour une petite promenade coquine.

Il m’attendait comme prévu, à genoux près d’un banc, la tête vers le bas. Je suis arrivée, je me suis assise et j’ai accroché ma laisse à son collier. Ça y est, le jeu commence.

Petite promenade coquine en forêt

Nous avons marché quelques mètres, quand mon soumis s’est retourné. Chose qu’il avait interdiction de faire. Je l’ai donc emmené non loin d’un buisson pour lui administrer sa punition.

Nu comme un ver, bras autour d’un tronc d’arbre, je lui ai attaché les poignets. J’ai commencé par lui fouetter son postérieur jusqu’à ce que ses fesses prennent une teinte rose rouge. Je lui ai demandé s’il aimait ça et il m’a demandé de continuer, qu’il méritait sa punition.

Une sodomie en forêt, à l’ombre des arbres

Après avoir accepté la première partie de sa punition, j’ai enfilé mon gode ceinture afin de le prendre par le cul comme il se doit. Toujours avec les mains attachées, je lui ai bandé les yeux et j’ai tiré sur sa laisse pour le cambrer.

Après avoir bien lubrifié son anus et mon gode, je lui est bourré le cul violemment. Pendant que je lui labourais son derrière, une de mes mains tirées sur la laisse pendant que l’autre jouait avec son pénis.

promenade-coquine

Un orgasme en pleine forêt

La sodomie a duré, mais pendant ce temps je branlais mon soumis. Il avait pour ordre de jouir uniquement quand je lui en donnerais l’ordre. Ayant été très obéissant, je l’ai autorisé à vider son jus, ce qu’il a fait.

Pour finir, je l’ai détaché, mis à genoux face à moi, et je lui ai mis sa tête dans mon entrejambe. Au tour de la maîtresse de forêt de jouir comme il se doit.

Fin d’une promenade coquine en forêt

Nos affaires terminées, nous avons repris notre promenade dans la forêt. Une fois que nous avons fini notre petit tour, nous retrouvons notre banc. Mon soumis reprend sa position initiale : à genoux, la tête vers le bas.

Je décroche la laisse et je m’éloigne tout en le surveillant. Il ne doit pas bouger pendant plusieurs minutes, le temps de me laisser repartir. Et voilà, une petite promenade bien revigorante !

J’espère que ce petit récit érotique BDSM vous a plu, mais surtout qu’il vous a donné envie d’aller vous promener en forêt ! Avec cette histoire BDSM, je voulais vous montrer que l’on peut aussi bien faire des jeux de rôle en intérieur qu’en extérieur. Les sensations sont différentes, mais tout aussi excitantes (voire plus!).

Laisser un commentaire