Comment choisir le nom de votre soumis BDSM ?

Hello ! Voici un tout nouvel article fraîchement écrit pour vous parler d’un nouveau sujet ! Aujourd’hui, c’est le choix du nom de votre soumis BDSM que nous allons évoquer. J’ai pu remarquer que beaucoup de gens sont un peu perdus quand cette étape arrive. Pourtant, il n’y a rien de plus simple !

Pourquoi utiliser un surnom BDSM pour mon soumis ?

Un surnom BDSM se réfléchit, mais n’ayez aucune crainte, ce n’est pas une étape très compliquée. Tout d’abord, il faut être à l’aise avec ce « nouveau » nom. Effectivement, lors d’une séance on joue un rôle sérieux, il est donc logique d’avoir un surnom qui nous correspond et qui ne nous gêne pas. Ça casserait un peu l’ambiance sinon. Mais pourquoi en choisir un ?

Définir des surnoms BDSM permet d’instaurer un moyen distinctif au sein de la relation. De plus, cela permet de savoir quand jouer son rôle et quand s’arrêter. Par exemple, un homme soumis appelé par son prénom comprendra qu’ils sont « égaux ». Par contre, quand son surnom est cité, il sait immédiatement où est sa place et ce que l’on attend de lui.

Des idées de surnoms pour un soumis BDSM ?

Dans l’univers BDSM, les hommes soumis portent un surnom que seule leur Domina prononce. C’est généralement la dominatrice qui le choisit, avec le consentement de son esclave bien évidemment. Si vous êtes en panne d’inspiration, ou si vous débutez et que vous ne savez pas comment appeler votre soumis, voici 10 idées de surnom pour un soumis BDSM !

  1. Good boy ;
  2. Naughty boy ;
  3. Sex slave ;
  4. My little toy ;
  5. Bunny ;
  6. Garçon ;
  7. Lapin ;
  8. Toutou ;
  9. Médor ;
  10. Homme.

J’espère que ce petit article vous aura aidé dans le choix du nom de votre soumis BDSM. Sur les 10 idées, j’en ai choisi 5 en anglais volontairement. Personnellement, je trouve que cela donne un tout autre effet… Si vous êtes plus à l’aise avec un surnom français, c’est votre choix ! N’hésitez pas à me communiquer de nouvelles idées en commentaire !

Laisser un commentaire