Ce qu’il faut savoir avant sa 1ère expérience BDSM

Fantasme, désir, plaisir sexuel, rêve… Autant de mots qui désignent l’envie que l’on a de tenter de nouvelles expériences en matière de sexualité. Tous les êtres humains ont ce petit rêve personnel, cette idée derrière la tête, ce sentiment, cette intention de faire quelque chose de particulier, d’inédit et parfois tabou. Ça peut paraître bizarre mais c’est le cas pour tout le monde et vous ne direz sans doute pas le contraire. C’est comme ça que vous pouvez débuter le BDSM et vous lancer dans votre première expérience BDSM.

Se lancer dans le BDSM sans préjugés

Le BDSM est une pratique assez particulière et assez singulière qui procure énormément de plaisir lorsqu’il est bien pratiqué. C’est une expérience que de nombreuses personnes n’arrivent pas à vivre malgré le fait qu’elle soit exceptionnelle. Il faut l’expérimenter pour savoir que c’est une pratique qui permet de pimenter une relation quelle qu’elle soit. Il est vrai que beaucoup peinent à se lancer et à découvrir ce monde tabou mais je peux vous l’assurer après avoir passé le cap, vous aimerez certainement le refaire encore et encore.

Qui suis-je et pourquoi je m’y connais en BDSM ?

Si vous ne me connaissez pas, moi c’est Natacha et je pratique le BDSM depuis plusieurs années. C’est un peu mon monde, un monde que je continue à découvrir et à faire découvrir à d’autres personnes afin qu’elles puissent s’y aventurer sans difficulté. J’adore partager mes expériences et surtout donner des conseils afin d’aider les personnes qui n’ont pas encore passé le cap. C’est d’ailleurs pour cela que je tiens ce blog BDSM.

À travers cet article je vais vous guider sur comment bien vous préparer avant votre première expérience BDSM. Faites de votre fantasme, une réalité.

L’esprit du BDSM et le rôle des partenaires

Les pratiques sadomasochistes se basent sur un contrat entre les deux parties c’est à dire le dominant et le dominé qu’on peut appeler soumis ou esclave. Il faut savoir que dans le BDSM les partenaires choisissent les noms et les rôles qu’ils vont jouer, comment ça va se passer. La pratique BDSM est très variée et peut sembler tabou mais le plaisir derrière est tout aussi singulier et spécial que ce que vous pouvez penser.

Le BDSM, le plaisir dans la douleur

Le BDSM est une pratique sexuelle qui permet de ressentir du plaisir dans la douleur, qu’elle soit physique ou morale, qu’elle soit reçue ou donnée. Pour mieux vous éclairer sachez que le sadisme décrit un type de plaisir sexuel dans lequel une personne (homme ou femme) prend énormément de plaisir à infliger une douleur, à dégrader ou à humilier une autre personne. Par contre le masochiste prend du plaisir à recevoir toutes les souffrances physiques ou morales dans un scénario consensuel. Il y a plusieurs composantes dans cette pratique qui est en partie un jeu : le bondage ou discipline, la domination ou la soumission et enfin le sadomasochisme.

Les différents rôles BDSM

Il existe différents rôles dans une expérience BDSM :

– Le dominant qui peut aussi être maître ;

– Le dominé souvent assimilé à l’esclave ou au masochiste ;

– Les Switch : partagés entre soumission et domination ;

– Les autres rôles tels que le fétichiste, le kinkster…

Moi j’opte beaucoup plus pour la domination mais rien ne m’empêche de switcher parfois pour faire la soumise, ça me permet de changer et de découvrir d’autres horizons de plaisirs que je ne connais pas.

Le consentement mutuel au coeur de l’expérience BDSM

Le BDSM n’est pas une pratique absurde comme certains peuvent le penser. Vous devez savoir qu’elle repose sur des principes fondamentaux et notamment le consentement des deux parties. Ce qui veut dire qu’il faut que vous soyez responsable. Il faut donc s’assurer que vous avez un consentement assez clair, bien informé et continu pour toutes les actions que vous allez poser lors de la séance. Quand vous êtes débutant et que c’est la première fois, c’est un point capital car vous pouvez vouloir tenter l’expérience en faisant une surprise à votre partenaire. Mais, il ne faut surtout pas commencer comme ça car vous ne savez pas jusqu’où aller et où vous arrêter.

Le consentement : la clé d’une première expérience BDSM réussie

Ainsi, retenez que le consentement est la clé avant toute action. Il est vrai qu’une surprise n’est pas une mauvaise chose en soi mais veillez à obtenir l’accord de votre partenaire bien avant et faites lui la surprise quand elle s’y attend le moins. Négocier les limites et veiller à obtenir son consentement de manière très claire et précise. Il est important d’éviter de prendre votre partenaire au dépourvu en lui faisant une chose qui n’était pas prévue ou une chose pour laquelle elle n’a pas donné son consentement. Apprenez à l’écouter, même pendant l’acte et veillez à avoir un code pour savoir quand il faut s’arrêter et quand il faut continuer.

Prenez le temps de bien discuter avant votre première expérience BDSM

Vous pouvez penser que discuter de tout ça peut enlever le côté mystère de l’acte mais c’est tout à votre avantage. Et si vous savez vous y prendre, vous oublierez très tôt la discussion pour vous recentrer sur le plaisir du BDSM. Et toutes ces discussions peuvent vous donner des idées et vous exciter encore plus à l’idée de le faire. C’est un conseil indispensable pour débuter le BDSM.

Préparation de votre première expérience BDSM : Les étapes clés

En tant que débutant vous souhaitez sans doute que tout soit parfait et c’est bien normal. Sachez toutefois que la plupart des actions sont dirigées par le dominant qui est le chef. Il faut donc que tout soit planifié. La personne qui est soumise doit suivre mais aussi participer activement au déroulement, ainsi qu’à la fixation des limites. Elle peut aussi exprimer ses désirs afin de prendre plus de plaisir.

Bien communiquer avant la séance BDSM

Vous avez sans doute décidé du type de séance BDSM que vous souhaitez avoir avec votre partenaire. Parfois en tant que débutant on ne sait pas encore qui va jouer le rôle de dominant ou de dominé. Il existe en ligne des questionnaires qui peuvent vous aider. Cela vous permet de regarder au fond de vous la personne que vous êtes.

N’hésitez pas à discuter et à parler de vos désirs et de ce que vous voulez essayer. Ça va vous permettre d’essayer des tas de choses et de découvrir ce que vous aimez vraiment. Posez aussi les limites. Il faut que le soumis définisse des limites précises et claires et choisisse le « safeword » (c’est à dire le mot pour dire « stop » et tout arrêter).

Parlez et accordez-vous sur vos désirs, et les douleur que vous êtes prêt à accepter, etc.. Une fois que c’est fait, le dominant peut préparer la séance.

La préparation du scénario BDSM

Il faut que vous puissiez préparer la séance mentalement en choisissant l’endroit, l’heure, les diverses activités sexuelles… Mais, il faut savoir que même si vous y réfléchissez pendant des jours, il sera impossible de tout prévoir dans les moindres détails.

Le dominant doit s’assurer d’avoir les accessoires BDSM qu’il faut pour le bon déroulement de la séance.

La personne soumise doit se préparer mentalement à jouer son rôle et à ne pas s’en écarter.

Le dominant doit aussi commencer petit à petit à entrer dans son rôle afin de préparer la personne soumise. C’est un processus qui peut prendre du temps et on peut démarrer simplement en demandant des photos, en donnant des instructions de masturbation, en lui disant ce que vous avez envie de lui faire. Pourquoi pas lui acheter un gode ou un vibromasseur. Ça permet de pimenter les choses au début.

La préparation des accessoires BDSM

Il faut que le dominant rassemble les jouets et accessoires pour une séance réussie. L’utilisation des accessoires et tenues est très importante dans ce genre de pratiques. Et je peux vous assurer qu’il existe pleins d’accessoires BDSM : les menottes ajustables, les colliers en cuir, les bustiers.. Pour les débutants, il existe souvent des kits bondage pour bien commencer.

Donner des instructions à votre soumis(e)

En tant que dominant vous devez vous assurer d’envoyer les instructions à votre soumis(e) la veille ou le jour même de la séance. Ménagez le suspens en donnant seulement quelques détails sur le déroulement de la séance. Vous pouvez par exemple lui demander d’ôter ses vêtements, de mettre d’autres vêtements et de vous attendre en levrette… Un ensemble d’actions qui prépare votre soumis(e) à la séance.

Avoir le bon esprit pour ses premières expériences BDSM

Il faut que l’état mental de l’esclave soit vraiment au top pour réussir une séance de BDSM. Avant de commencer, il faut que le dominant puisse inspirer confiance et mettre la personne soumise dans une position où elle se sent vraiment dans le rôle. Ainsi, le soumis se voit déjà dans son rôle et est réceptif à la séance qui se prépare.

Se lancer dans sa première expérience BDSM

Pour un début, n’espérez pas que tout soit parfait. Dès que vous le sentez, n’hésitez pas, lancez-vous. Revoyez votre discours, le déroulement de la scène, les accessoires. Prenez du plaisir et donnez du plaisir tant qu’il faut en gardant bien certaines limites. Sachez que le but n’est pas de donner uniquement de la douleur mais de ressentir du plaisir dans cette douleur.

Une première séance test de BDSM peut sembler un peu robotique, mais elle peut aussi être pleine de plaisir si vous vous y prenez bien. Vous découvrirez de nouveaux fantasmes avec votre partenaire. Pour cela, il faut une bonne préparation et il faut surtout que vous soyez relax et tout se passera très bien.

Faire des rencontres BDSM sur Internet

Enfin, pour faire des rencontres SM, je vous conseille de vous diriger vers des sites de rencontre spécialisés. Il en existe des dizaines et vous retrouverez quelques revues sur mon blog. En attendant, voici un récapitulatif des meilleurs sites BDSM que j’ai pu tester jusqu’à aujourd’hui.

SitesCommentairesMembresOffre/PrixNote
Jacquie & Michel SMMon site préféré pour faire des rencontres sado-maso près de chez moi. Le site dispose de nombreuses fonctionnalités utiles et d’une belle et grande communauté. 25-50 ans Hommes, femmes et couples, adeptes du BDSM. Inscription gratuite Abonnement accessible (gratuit pour les femmes)5/5
Jacquie & Michel FétichisteCe site s’adresse aux fétichistes, mais on y retrouve une grande communauté de maîtresses et maîtres SM, soumis et soumises, esclaves… Je conseille ce site pour diversifier les plaisirs et explorer les fétiches.25- 60 ans Hommes, femmes et couples fétichistes.Inscription gratuite Abonnement payant4,5/5
Maitresse-sm.com Un site de rencontres SM moins connu dans le monde du BDSM, mais tout aussi intéressant selon moi. La communauté est plus petite, mais ce n’est pas plus mal pour faire plus ample connaissance et approfondir les relations. 20 – 45 ans Hommes, femmes et couples, adeptes du BDSM. Inscription gratuite et rapide Abonnement payant4/5

Laisser un commentaire

Maitresse Natacha BDSM