Comment devenir une dominatrice BDSM ?

Vous êtes curieuse de devenir une dominatrice ? Un soumis vous a supplié de vous occuper de lui ? Mais vous ne savez pas comment faire ? Je vais tout vous expliquer avec mon expérience personnelle en la matière.  Devenir une domina BDSM peut paraitre impressionnant. Pourtant, peut-être que vous l’êtes déjà avec une personnalité forte qui en impose ! Peut-être que c’est vous qui portez la culotte dans le couple. Quoi qu’il en soit, nous allons voir ensemble comment devenir une dominatrice BDSM.

Qu’est-ce qu’une dominatrice BDSM ?

Une dominatrice BDSM c’est une femme dominante dans une relation SM avec un soumis. Cette dernière prend du plaisir à dominer son partenaire qui est entièrement soumis à ses désirs et qui adore ça. Non, la dominatrice n’est pas l’équivalent féminin du dominant puisque cette dernière soumet des jeux et des pratiques à son soumis auquel elle est beaucoup plus attentive. En apparence, on pourrait croire que la domina est beaucoup plus autoritaire alors qu’elle est surtout là pour réaliser les fantasmes de son soumis. A contrario, le dominant est aussi là pour donner du plaisir par la douleur, mais il impose surtout les siens.

Les critères pour devenir une dominatrice BDSM

Il y a quelques critères à prendre en compte pour devenir une dominatrice. Tout le monde n’est pas fait pour endosser ce rôle. D’ailleurs, sachez que vous n’êtes pas obligée d’être dominante au quotidien pour exercer ce rôle dans des jeux érotiques avec un partenaire désireux d’essayer d’être soumis (et pourquoi pas d’adorer ça). Être dominatrice est une bonne manière d’expurger sa violence et sa haine bien souvent tout en y prenant un plaisir fou ! Mais pour devenir une bonne domina BDSM, il faut mettre en place quelques principes.

Prenez vos responsabilités

La première chose est d’endosser le rôle à fond ! En effet, prenez vos responsabilités et soumettez ! Définissez un « safeword » avec votre partenaire. Il devra prononcer ce mot lorsque la pratique sera devenue trop difficile pour lui. Après ça, commencez en douceur mais surtout allez-y franco ! Autant pour vous faire plaisir que pour le faire à votre soumis qui veut se sentir comme une bête-esclave à votre merci.

Amusez-vous !

Bien entendu, la seconde règle est de prendre du plaisir à être dominatrice. Si c’est la première fois que vous écrasez avec des talons, fouettez ou frappez, vous allez vite savoir si ça vous plait ou non. Gardez à l’esprit que c’est ce que souhaite votre soumis et qu’il y prend beaucoup de plaisir. Une fois cette barrière psychologique passée, prenez-le vraiment comme ce qu’il veut être, c’est-à-dire l’instrument de vos désirs et passions violentes.

Faites de nouvelles expériences BDSM

Si le maitre mot, c’est de s’éclater, n’hésitez surtout pas à faire des expériences ! Le BDSM est large et regroupe des dizaines de pratiques différentes. Aussi bien pour vous et pour vous soumis, cassez la routine. Si vous aviez l’habitude d’utiliser un fouet, essayez la cravache ! Essayez d’autres parties du corps ou encore le bondage. Certain soumis aime être l’objet de votre imagination.

Instruisez-vous sur la domination

Enfin, pour devenir une dominatrice expérimentée, n’hésitez à vous instruire avec des ouvrages sur le sujet que ce soient des livres ou des articles de blog. De cette manière, vous deviendrez une dominatrice experte pour votre soumis régulier ou tous ceux qui viendront vous lécher les bottes.

Cet article traite de : dominatrice BDSM

Laisser un commentaire