Le fantasme des petites culottes sales

Nouveau partage sur un fantasme qui est de plus en plus répandu dans le monde du BDSM : les culottes sales. Dans cet article, je vais commencer à vous parler de ce fantasme qui est peut-être inconnu pour vous. Puis, je vais vous expliquer pourquoi les hommes aiment ça et quel rôle elles peuvent jouer dans vos séances BDSM. C’est parti !

Qu’est-ce que le fantasme des culottes sales ?

Au japon, un phénomène se développe dans les années 90 : la vente de culottes déjà portées. Un fétichisme comme un autre qui a traversé les frontières pour s’installer un peu partout dans le monde. Mais qu’est-ce que c’est exactement ?

Certains hommes prennent du plaisir à sentir des petites culottes sales. Pour assouvir ce besoin, ils peuvent en acheter sur internet, les voler à leur coup d’un soir, emprunter celles de leur femme… Pourquoi ils aiment ça ? Continuer votre lecture pour le découvrir ! Au fil du temps, sentir des culottes sales est devenu une pratique utilisée dans le BDSM. Pour ceux que ça intéresse, je développe un peu plus bas le rôle qu’elles peuvent avoir dans le BDSM.

Pourquoi certains hommes aiment-ils sentir des culottes sales ?

Selon les hommes, le plaisir est bien sûr différent. Mais ce qui revient le plus, c’est de sentir une culotte sale et d’apprécier son odeur. De l’imaginer sur une femme qu’ils ne peuvent ni voir ni toucher.

Certains de ces messieurs aiment également l’apparence des culottes, à quel point elles sont sexy et sales les mettent dans tous leurs états. Le « contenu » d’une culotte sale peut aussi jouer un rôle important dans leur fantasme.

Des hommes apprécient qu’une culotte sale ait été portée pendant quelques jours, que la femme se soit masturbée plusieurs fois avec, ou encore qu’elle soit agrémentée d’un peu d’urine. Tout cela apporte un petit parfum supplémentaire.

Je n’ai pas vraiment répondu de façon concrète à la question, tout simplement parce qu’il n’existe pas de réponse unique. Chaque homme voit les culottes sales d’une façon différente. Et chacun d’entre eux y trouve un plaisir et une utilisation différente.

Où se procurer des petites culottes sales ?

Si vous aimez sentir des culottes sales, voici quelques conseils pour vous en procurer. De nos jours, il existe pas mal de sites en ligne qui propose ce genre de « produit ». Le prix varie d’un site à un autre, mais ils vous offrent un vaste choix.

Vous pouvez également oser demander à des amies et/ou connaissances de vous en fournir, en leur expliquant que vous cela vous excite de sentir des culottes. Certaines peuvent comprendre et vous aider à assouvir votre fantasme.

Il y a aussi un grand nombre de forums qui parle du fétichisme de la culotte sale. En discutant avec des membres, vous pouvez trouver une ou plusieurs femmes qui pourront vous vendre leurs dessous souillés. L’avantage ici, c’est que vous pouvez leur demander des petits plus (se masturber avec, quelques gouttes d’urine…)

Quel rôle jouent les culottes sales dans le BDSM ?

Vous vous demandez peut-être comment introduire la culotte sale à vos séances BDSM. Ce n’est pas bien compliqué. Si votre soumis est consentant (toujours s’en assurer), vous pouvez l’humilier en le forçant à renifler une ou plusieurs de vos culottes sales pendant vos jeux de rôle. Vous pouvez aussi aller plus loin en le faisant lécher l’intérieur de la culotte. Voyez cela comme une punition.

La petite culotte sale peut également être portée par la Domina. Dans ce genre de cas, vous pouvez allonger votre soumis sur le dos et vous asseoir sur sa tête afin qu’il puisse renifler comme il se doit tous vos effluves.Voilà, maintenant vous savez tout (ou presque) sur le fantasme des petites culottes sales. Les petites culottes sales ne sont pas une pratique que j’exerce régulièrement, mais de temps en temps cela permet de faire découvrir autre chose à mes soumis. C’est aussi l’occasion d’introduire de nouveau jeu afin de ne pas tomber dans une routine quand on a une longue relation avec un soumis.