TOP 5 des meilleurs accessoires BDSM

Mettons-nous d’accord sur un point, le BDSM est loin d’être une doctrine absolue. Du moment que l’esprit du BDSM y est, vous et votre partenaire êtes libres de pimenter votre vie sexuelle comme bon vous semble. Pour pleinement tenter l’expérience, il est essentiel d’essayer les accessoires BDSM.

Pimenter ses relations BDSM avec des sextoys

Une fois que vous aurez implémenté les sextoys à vos jeux de rôle, je doute fort que vous ayez envie de faire machine arrière. Cela dit, je sais que pour un débutant, cela peut paraitre impressionnant. C’est tout de même une grande étape, même si la majorité du temps l’excitation est à son comble. Ne vous en faites pas, à terme, toutes vos appréhensions se dissiperont et laisseront place à du pur plaisir. Vous avez ma parole !

L’acronyme BDSM (pour Bondage, Domination, Soumission et Sado-Masochisme) désigne l’Si vous êtes prêts à faire le pas, j’ai une bonne nouvelle pour vous. En qualité de maîtresse BDSM, disons que je m’y connais suffisamment, et j’aimerais bien vous donner un petit coup de pouce. C’est pourquoi j’ai préparé une liste du TOP 5 accessoires BDSM à ne pas rater !

Je vous donne mon propre avis par rapport à mes expériences. Lisez jusqu’au bout parce qu’il y en a vraiment pour tous les goûts. Bondage, sadomasochisme, BDSM hard… Vous trouverez forcément ce qu’il vous faut.

Accessoires BDSM pour le bondage

Quoi de plus excitant que d’attacher ou de se faire attacher ! Avec des cordes et des bâillons, votre partenaire n’aura plus d’autre choix que de se soumettre. Dans cette catégorie, le grand gagnant est sans l’ombre d’un doute les menottes BDSM. Je vous explique pourquoi.

Les menottes BDSM

Les menottes sont les premiers accessoires à avoir pour s’engager dans l’univers du BDSM soft. J’en raffolais déjà en tant que soumise à mes débuts, mais depuis que je suis passée en mode dominatrice, je ne peux plus m’en passer. Je les conseille vraiment à tout amateur de la domination !

D’abord, c’est un accessoire BDSM polyvalent auquel on peut donner plusieurs usages. On peut menotter les poignets pour marquer sa dominance, comme on peut se lier l’un l’autre ou attacher son partenaire au lit.

Autre avantage de taille, c’est la facilité de prise en main. Pour un début, mieux vaut éviter les techniques d’attache ultra compliquées. Dans l’éventualité où son partenaire souhaite arrêter, on arrive à le détacher plus facilement (contrairement à d’autres accessoires BDSM, notamment les cordes de bondage).

Meilleurs accessoires BDSM

Après, tout se joue sur le choix de ses menottes BDSM. Pour y être passée, je peux vous dire que ce n’est pas commode d’avoir les poignets tout irrités après une partie de jambes en l’air. Depuis, je choisis toujours des menottes rembourrées à mes disciples, et je demande la bonne taille à l’avance.

Le matériel choisi compte aussi pour beaucoup. Le cuir est résistant et procure une ambiance unique. Il constitue un meilleur choix que les menottes en acier qui sont plutôt douloureuses. Elles sont à réserver aux jeux de policier ou d’esclave, et avec un partenaire assez expérimenté.

Pensez aussi au collier BDSM

Les adeptes de Domination-Soumission ont tous un petit faible pour le collier. Pour certains, ça exprime un profond sentiment d’appartenance qui renforce le lien entre les deux partenaires.

Couplé à une laisse de bondage, il représente un indispensable des jeux d’humiliation. Encore une fois, attention à bien choisir la taille. Alors que je voulais céder mes anciens colliers à mes partenaires hommes, j’ai découvert que c’était un accessoire très personnel. Veillez à mesurer le tour du cou pour choisir le plus adapté.

Une autre option dont les dominatrix raffolent : l’anneau de testicule, ou cockring. En resserrant le scrotum, il retarde l’éjaculation et fait durer l’érection plus longtemps.

Les accessoires BDSM de punition

Que serait une relation sadomasochiste sans mêler le plaisir à la douleur ? En fait, les petites punitions en font tout le charme. À mon avis, l’accessoire BDSM incontournable en cette catégorie serait sans hésiter le fouet BDSM.

Évidemment, vous pouvez expérimenter avec ses variantes, comme la cravache et le paddle, ou carrément opter pour des pinces à seins. Mais en mon sens, si vous ne deviez en avoir qu’un, ce serait le fouet à coup sûr.

Le must-have BDSM : le fouet BDSM

La flagellation est une pratique BDSM très érotique. En plus d’être polyvalent, le fouet fait partie des accessoires BDSM malléables. Il en existe plusieurs types pour tous les goûts :

  • Les débutants préfèrent les martinets à lanière courte, car ils ne sont pas très douloureux. On ne risque pas de donner un coup trop fort sur une zone sensible. Sans compter qu’ils sont discrets, et ne laissent pas de marques après coup.
  • Les fouets plus grands peuvent être dangereux, et sont donc déconseillés aux novices. Avec un peu plus d’expérience, vos partenaires en redemanderont. Les miens adorent que je les punisse avec, surtout sur les zones érogènes.

Pour une stimulation précise, les terminaisons en queue unique ou les fouets de chien sont supérieurs aux fouets à queues diverses. Par contre, ces derniers sont un bon départ si l’on veut fouetter de grandes surfaces du corps. En règle générale, laissez les queues tressées et les fouets en cuir pour plus tard !

Il y a plusieurs moyens de faire perdurer le plaisir avec un fouet même si on n’a pas un matériel pro. Par exemple, on peut commencer par un léger coup, et prendre des pauses pour maintenir la tension et finir par atteindre le climax.

La cravache : un autre accessoire BDSM indispensable

Une cravache ne sert pas seulement de moyen de torture, c’est aussi un accessoire de domination. Beaucoup de masochistes préfèrent la cravache, car elle permet de lui donner des ordres et de le mener comme un animal. Elle aide à se livrer au jeu de SM sans gêne.

Enfin, qui dit cravache dit fessée ! Rien de tel pour bien claquer le postérieur de votre partenaire, surtout s’il est bien potelé. Si vous avez un petit fétiche pour les fesses bien rondes, c’est l’idéal. Attention quand même à ne pas prendre un modèle trop fin ou trop rigide, de peur de fendre le cul de votre soumise en deux.

Cravache BDSM

Les sextoys BDSM pour les parties intimes

Toute pratique BDSM qui se respecte accorde un tout plein d’importance aux parties intimes. Après tout, ce sont les zones les plus érogènes et les plus sensibles. Toute stimulation y est explosive, et c’est là notre objectif.

Après maintes recherches et expériences pour le moins décevantes, j’ai fini par trouver l’un des meilleurs accessoires BDSM de cette catégorie : le crochet anal ! J’en ai retenu quelques autres qui pourraient pimenter vos soirées.

Le crochet anal

Alors, ce n’est qu’après être devenue dominatrice que j’ai découvert ce petit joujou : le crochet anal ! Je peux vous dire qu’il n’a rien d’un plug anal ordinaire : c’est 1000 fois mieux.

À l’extrémité interne, il y a une boule qui s’insère dans l’anus, et qui permet dimmobiliser votre petite soumise lors de la pénétration. De l’autre côté, il y a un anneau que vous pourrez utiliser pour remonter son derrière et la faire cambrer.

Pour une femme, la stimulation vaginale est beaucoup plus intense que lors d’une pénétration classique. C’est vraiment un moyen de culminer la passion et de contenir le désir jusqu’au bout.

Accessoires bonus : La cage de chasteté et le gode

La cage de chasteté est un accessoire que j’ai découvert plus tardivement. Cela m’a tout de suite plu, mais le plaisir ressenti dépend vraiment des personnes.

En réalité, on joue sur la frustration : faire monter le désir sans pouvoir atteindre l’érection. Néanmoins, en pratique, l’exécution doit être impeccable. Si vous souhaitez faire durer le jeu assez longtemps, il faut absolument choisir une cage confortable. De plus, le supplice doit être accompagné de tentation, et là, c’est au dominant de montrer son côté sadique.

On n’oublie pas l’accessoire BDSM ultime que toute dominatrice doit avoir : le gode ceinture. C’est autant utile pour les rapports BDSM entre lesbiennes que pour les soumis passifs qui veulent se faire pénétrer.

Pour apprendre les fonctions de ces accessoires BDSM en plus de détails, je vous conseille vivement de consulter ce site. Vous y trouverez tous les sextoys BDSM imaginables.

Là, vous pourrez amener votre pratique à un tout autre niveau en rencontrant d’autres membres de la communauté BDSM. Croyez-moi, il n’y a rien de plus excitant !

En tout cas, j’insiste sur le fait que les échanges BDSM reposent avant tout sur la communication. Parlez-en avec votre partenaire, demandez son avis et respectez toujours ses préférences et ses limites. Votre relation n’en sera que plus saine !

J’espère que cet article vous aura permis d’y voir plus clair pour l’achat de vos prochains accessoires BDSM ! On se retrouve très prochainement pour de futurs articles. Entre temps, n’hésitez pas à me raconter vos expériences avec vos nouveaux jouets. Pour qu’on puisse tous en profiter ;-).

Laisser un commentaire